Etudiante en Master 1 de psychologie
Accompagnatrice de Pierre, 5 ans
Association « Les premières classes » (92)

C’est la 1ère année que j’accompagne un enfant atteint de troubles autistiques.
Pierre a 5 ans et est intégré en moyenne section de maternelle.
Mon rôle consiste à intervenir à l’école mais aussi au domicile des parents afin de réguler ses troubles.

Mes interventions à l’école

Mes interventions à l’école concernent d’abord l’intégration sociale de Pierre : il s’agit de l’aider à créer et à maintenir des interactions sociales avec les autres enfants et ses institutrices.

Mon travail consiste aussi à adapter les consignes lors des activités faites en classe. Cela aide Pierre à mieux comprendre ce qu’on lui demande pour qu’il puisse effectuer le travail demandé sans se sentir trop en échec.

Mon objectif est également d’expliquer aux enfants de l’école et à l’équipe enseignante les particularités de Pierre par rapport à son handicap.

En début d’année scolaire, Pierre était un petit garçon qui jouait seul et qui manifestait peu d’intérêt pour la classe. A présent, Pierre participe et joue avec ses camarades.

Les scéances à domicile

A domicile, j’organise des séances de jeu sur table afin de retravailler les apprentissages scolaires et l’aider dans les difficultés qu’il a et qui sont liées à ses troubles (verbalisation, graphisme, jeux de faire-semblant, gestion des émotions…).

Un travail de transmission avec la famille est nécessaire, afin de mettre en évidence la façon dont il évolue.
Ce mode de prise en charge est un véritable succès pour Pierre. De réels et rapides progrès peuvent être constatés après quelques mois d’intégration. Tout cela grâce à la collaboration avec l’équipe enseignante, ainsi qu’à l’aide et au soutien de la psychologue superviseur qui fait partie de l’association.

Les bénéfices de ce type de prise en charge

En ce qui me concerne, ce travail d’accompagnement est très enrichissant, d’un point-de-vue professionnel mais aussi personnel. Il m’apporte une expérience sur le terrain qui fait lien avec l’enseignement universitaire, et me permet de développer une approche adaptée aux troubles spécifiques de Pierre.

Le voir évoluer et progresser au fil des mois est vraiment très encourageant pour les années à venir.