L'autisme c'est quoi ?

autisme-definition

Définition 

Selon la définition de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) : « L’autisme est un trouble envahissant du développement (TED), caractérisé par un développement anormal ou déficient, manifesté avant l’âge de trois ans avec une perturbation caractéristique du fonctionnement dans chacun des trois domaines suivants :

  • Interactions sociales réciproques,
  • Communication, à la fois verbale et non verbale
  • Comportements avec des gestes répétitifs, stéréotypés, des rituels, des intérêts restreints »

Plus de

700 000

personnes sont concernés
par l’autisme en France
dont 100 000 ont moins de 20 ans

 

8 000

enfants autistes naissent
chaque année,
soit 1 personne / 100

3garcons-1fille

Dont 3 garçons pour 1 fille

bebe

Les 1ers signes apparaissent
le plus souvent
entre 18 et 36 mois

 

autisme-trouble-global

L’autisme : un trouble global du développement

Décrit pour la première fois par Léo Kanner en 1943, l’autisme est un trouble global du développement qui affecte précocement le développement des compétences sociales et de la communication et conduit à un handicap social majeur.
Pendant longtemps on a pensé que l’autisme serait la conséquence d’un manque affectif. Ainsi, il était préconisé de séparer l’enfant de sa famille et ces dernières ont porté pendant de longues années un lourd fardeau et ont vécu dans la culpabilité. Heureusement ce temps semble révolu.

L’autisme, un désordre neurobiologique

En fait, l’autisme n’a pas une cause unique mais il est certain que les facteurs environnementaux ne sont pas une cause et la personnalité des parents ou le mode d’éducation ne peuvent provoquer l’autisme. Les chercheurs sont aujourd’hui en accord pour dire que l’enfant naît avec une incapacité innée à établir des rapports sociaux avec autrui. Il s’agit donc d’un désordre neurobiologique c’est-à-dire qu’il concerne le fonctionnement du cerveau. Les causes de l’autisme ne font pas encore l’objet d’un consensus au sein de la communauté scientifique mondiale, mais on estime cependant que le taux de prévalence touche 1% de la population.

Ainsi, les troubles du spectre de l'autisme (TSA) résultent d'anomalies du neurodéveloppement qui : 

  • Apparaissent précocement au cours de la petite enfance et persistent à l’âge adulte. 
  • Se manifestent par des altérations dans la capacité à établir des interactions sociales et à communiquer, ainsi que par des anomalies comportementales, en particulier une réticence au changement et une tendance à la répétition de comportements ou de discours. 

Les personnes concernées semblent souvent isolées dans leur monde intérieur et présentent des réactions sensorielles (auditives, visuelles, cutanées...) particulières. 

Malgré la diversité des troubles et les capacités d'insertion sociale très variables de ces personnes, l'autisme est reconnu comme un handicap en France depuis 1996. Il nécessite une recherche pluridisciplinaire pour comprendre ses mécanismes et améliorer sa prise en charge.
D’autres troubles existent dans les domaines de la cognition, de la motricité, de la sensorialité, des capacités adaptatives, mais ils ne sont pas retenus dans les critères diagnostiques.


autisme-classification


Dans les classifications internationales actuelles, l’autisme fait partie d’un groupe plus large de troubles appelés Troubles Envahissants du Développement (TED). Le terme « Envahissants » employé ici signifie que plusieurs secteurs du développement sont touchés (interactions sociales, langage, comportements…). L’hétérogénéité des Troubles Envahissants du Développement est déterminée par la sévérité des symptômes, leur âge d’apparition et leur mode d’évolution, les troubles associés, l’existence ou non d’un retard mental…

L’autisme est la forme la plus typique et la plus complète de TED.

A retenir :

Le terme « TSA » (Trouble du Spectre Autistique) remplace à présent « autisme » ou encore « Trouble envahissant du développement » afin de mettre l'accent sur :

  • la spécificité des troubles du développement social,
  • la grande variabilité des symptômes individuels.

Les symptômes comportementaux du spectre autistique varient fortement d'un individu à un autre mais également chez une même personne au cours du temps.

Pour plus d’information

Le réseau ASF

autismeinfoservice.fr

Trouver un centre cra dans ma région